Une vingtaine d'enfants intoxiqués après la pulvérisation d'un champ à Philippeville

Une vingtaine d'enfants intoxiqués après la pulvérisation d'un champ à Philippeville
Une vingtaine d'enfants intoxiqués après la pulvérisation d'un champ à Philippeville - © Tous droits réservés

Un nuage de fumée toxique à l'heure de récréation, cela s'est passé ce lundi matin à l'école Abbé Jean-Baptiste Hermand d'Omezée près de Philippeville. Un agriculteur a pulvérisé le champ qui jouxte la cour de l'école à l'heure où les enfants jouaient dans la cour, une pulvérisation avec un insecticide à base de chlore.

En quelques minutes une vingtaine d'enfants ont été pris de nausées, de maux de têtes et de problèmes respiratoires.

La police est descendue sur place suivie du SMUR.

Par mesure de précaution neuf enfants ont été envoyés à l'hôpital de Dinant, neuf autres au grand hôpital de Charleroi. Après observation, ils ont tous pu rentrer chez eux.

De son côté, le directeur de l'école, Paul Leurquin ne compte pas porter plainte, mais il espère que cet incident servira de leçon. Il estime qu'il faut surtout conscientiser les personnes qui pulvérisent ce type de produit pour qu'ils fassent attention aux personnes pouvant se trouver dans les environs, et davantage encore quand il s'agit d'une école : "Je n'ai pas envie de faire un mur de Berlin autour de mon école parce qu'on pulvérise deux fois par an. Il faut quand même penser qu'il y a des gens qui vivent autour. Je crois que cela peut se faire en fin de journée, quand les enfants ne sont plus dans la cour ou le weekend quand il n'y a pas d'enfants aux abords".

Une enquête a été ouverte. Un bidon du produit incriminé a été saisi pour analyse.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK