Une vague d'arnaques sur Facebook touche les cinémas

100 personnes maximum au lieu de 200… Les cinémas ont vu depuis ce mercredi leur public se restreindre.

Des cinémas qui ont du mal à voir le bout du tunnel de cette crise du coronavirus. A cette situation compliquée s’ajoute une vague d’arnaques sur Facebook qui touche de nombreuses salles chez nous et récemment les salles de l’Asbl Les Grignoux : Le Parc, Le Sauvenière, le Churchill à Liège et le Caméo à Namur…

Une usurpation d’identité

En quoi consiste exactement cette arnaque ? Si vous êtes sur Facebook, vous verrez soudain sur votre fil d’actualité une publication de votre cinéma préféré vous proposant de gagner des places ou des cadeaux. Il s’agit, en fait, d’une fausse page, d’une arnaque. Et de nombreux spectateurs en ont déjà été victimes. Ce que déplore Stephan Wintgens porte-parole de l’asbl Les Grignoux : "On duplique en fait nos pages Facebook et on se fait passer pour nous en proposant un concours. Et derrière, on demande aux spectateurs de donner leurs coordonnées, y compris les coordonnées bancaires, et les spectateurs se font arnaquer de plusieurs centaines d’euros."

Les plaintes des cinémas en Belgique se multiplient depuis des mois avec une accélération ces dernières semaines. Les arnaqueurs profitent de cette période où l’on fait appel à la solidarité des cinéphiles. Une tuile de plus pour les cinémas qui ont déjà du mal à garder la tête hors de l’eau, comme le confirme le porte-parole de l’Asbl les Grignoux : "On garde la confiance des spectateurs mais c’est vrai que des arnaques comme celles-là nous font perdre beaucoup de temps, de l’argent mais ça fait surtout perdre de l’argent à nos spectateurs et nous voulons vraiment éviter cela." L’asbl a averti ses clients fidèles via sa newsletter et sur les réseaux sociaux.

Eviter le piège

Comment ne pas se faire piéger ? Vérifiez toujours d’où vient exactement la publication, s’il s’agit bien de la page officielle. Cette arnaque prend souvent la forme d’un contenu sponsorisé, comme l’explique Olivier Bogaert, commissaire à la Computer Crime Unit de la police fédérale. "Une offre sur ce type de page, c’est extrêmement rare et puis il s’agit souvent d’une page très récente avec peu de membres". Enfin, ne donnez jamais vos coordonnées bancaires quand il s’agit de gagner quelque chose.

L’asbl Les Grignoux a décidé de ne plus organiser des concours sur les réseaux sociaux jusqu’à nouvel ordre. Vu que le phénomène est national, la fédération des cinémas de Belgique a déposé plainte. Une arnaque qui concerne aussi de nombreux cinémas français.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK