Une vache décède après avoir avalé une canette, le coup de gueule d'un agriculteur de Braine-le-Comte

Une de ses vaches est en effet morte après avoir avalé une canette de soda. L’agriculteur, écœuré devant tant d’incivisme et d’irresponsabilité, a lancé un coup de gueule sur les réseaux sociaux. Son message a déjà été vu plusieurs milliers de fois.

De manière générale, même si la mort d'un animal reste un cas exceptionnel, les agriculteurs se plaignent régulièrement des déchets qu'ils retrouvent dans leurs champs. Des déchets qui, non seulement peuvent endommager leurs machines, mais qui peuvent aussi échapper à leur vigilance et se retrouver dans le processus de transformation alimentaire et donc, d'une certaine façon, dans notre assiette.

"C’est difficilement mesurable. Nous ne disposons pas de statistiques, ni par rapport aux cultures, ni par rapport aux prairies et donc, aux accidents que cela peut occasionner au niveau du bétail. Mais ce qui est clair, c’est que nous avons fréquemment des retours de la part des agriculteurs, qui se plaignent d’avoir dû passer des heures avec des sacs-poubelles pour ramasser les ordures jetées en bordure de champs et de prairies", explique Alain Masure, directeur du service d'étude à la Fédération wallonne de l'Agriculture.

"Ça peut poser des problèmes à la fois au niveau des cultures de productions végétales lors de la récolte, lors du stockage, lors de la transformation, avec des problèmes au niveau des machines. Des problèmes éventuellement au niveau de la chaîne alimentaire un peu plus en aval parce que ce sont des produits, notamment les déchets de verre et de métaux qui n’ont pas à se trouver dans des produits qui deviennent des produits alimentaires pour le bétail ou pour la population humaine, puisque ça va évidemment à tous les niveaux. Et ça pose des problèmes également en prairie, puisque là ce sont des animaux en pâture — des bovins et des ovins essentiellement — qui peuvent ingérer ce genre de déchets et qui, malheureusement dans certains cas, cause le problème irrémédiable qu’on a connu ici."

Un phénomène qui ne semble pas diminuer. Pourtant, des campagnes de sensibilisation ont déjà eu lieu dans certaines communes ou sur les routes dépendant de la Région wallonne. "Mais cela semble insuffisant ! Nous souhaitons donc que l’on relance la sensibilisation citoyenne. Que les gens gardent leurs déchets dans leur véhicule jusqu’à la prochaine poubelle, plutôt que de les jeter par la fenêtre !"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK