Une tente de spectacle de 12 500 places bientôt à côté du canal de Bruxelles

La structure pourra accueillir jusqu'à 12 500 personnes debout et 7 000 personnes assises
La structure pourra accueillir jusqu'à 12 500 personnes debout et 7 000 personnes assises - © EPA

Elle va sortir de terre en quelques jours à peine: une salle de spectacle de 12 500 places va être montée sur un terrain du port de Bruxelles, juste à côté de Tour et Taxis, début octobre. "Montée", parce qu'il s'agit d'une tente gigantesque. Le programme des spectacles prévus n'est pas encore complet, mais, parmi les têtes d'affiche, 50 Cent est annoncé. Toutefois, les organisateurs ne possèdent pas encore les autorisations de la Ville de Bruxelles.

En attendant l'éventuelle adaptation du palais 12 du Heysel et, à plus long terme, la très grande salle de spectacle prévue dans le projet Néo, voici Music Stadium Indoor. Cette salle de concert mobile s'installera à Bruxelles début octobre. La structure peut accueillir jusqu'à 12 500 personnes debout et 7 000 personnes assises.

A l'origine du projet, il y a la société UNR-Tentis, dont la première activité est la construction, la location et la vente de tentes. Pierre Deltour, responsable du projet, explique: "Il y a une réelle demande au niveau de Bruxelles pour avoir une salle de concert assez importante. Donc, la Ville et nous, on a trouvé un terrain d’entente."

La Ville l’a confirmé: elle a autorisé l'organisation du concert de Natacha Saint-Pier le 13 octobre. Mais, étonnamment, la chanteuse ne figure plus au programme du Music Stadium Indoor. Le concert risque donc très probablement d'être annulé.

La société communique, en revanche, sur les rappeurs Colonel Reyel et surtout sur 50 Cent, annoncés les 22 et 29 octobre prochain. Les tickets sont d'ailleurs déjà en vente. Mais, pour l'instant, la Ville n'a pas accordé d'autorisation pour ces deux dates. L'organisateur devra donc réintroduire une demande auprès du collège. Un organisateur visiblement pas très au point...

La tente du Music Stadium Indoor devait initialement s'ancrer à Wavre, mais cela avait capoté, faute de contrat d'artiste présenté en bonne et due forme et faute de garantie financière suffisante. Intéressée au départ, la ville brabançonne avait donc finalement fait machine arrière.

Pierre Vandenbulcke – Michel Visart – Delphine Wilputte

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK