Une statue inestimable vandalisée dans le Cimetière de Laeken

"La Lady Fortuna avec enfant" est une œuvre majeure du cimetière de Laeken. Une pièce inestimable créée en 1831 par le sculpteur P.Parmentier. Le week-end dernier, des individus se sont introduits dans les souterrains. Ils ont pris les deux têtes de l’ensemble ainsi que l’un des bras.

Coupé à la disqueuse

"Ils ont fait un travail très professionnel avec une disqueuse… et vont très certainement les revendre", explique Tom Verhofstadt secrétaire de l’ASBL Epitaaf.

"La Lady Fortuna", représente une femme aux allures de déesse grecque qui tend quelques pièces à un enfant aveugle. Posée sur la tombe de l’entrepreneur bruxellois Bortier: il y a quelques jours, la statue intacte accueillait encore les visiteurs à l’entrée des souterrains.

"Cette statue a incontestablement une valeur patrimoniale et artistique. Elle pèse 400 kilos, le visage de la femme à quelque chose d’antique", raconte Verhofstadt. "Les deux têtes, et le bras découpés pourront certainement être vendus en pièces détachées, présentées sur un petit socle".

Des caméras supplémentaires

La ville de Bruxelles compte porter plainte et analyser les images des caméras de sécurité à l’entrée. "Ça nous pousse à être plus vigilant, être encore plus attentif pour l’avenir de ce cimetière et de son patrimoine exceptionnel. Malheureusement, les vandales ont été relativement bien informés. Il était prévu d’installer des caméras supplémentaires le mois prochain", explique Geoffroy Coomans de Brachène (MR), échevin du patrimoine bruxellois.

En effet, 250.000 euros ont été débloqué pour renforcer la sécurité afin de protéger les quelque 300 statues du cimetière de Laeken.