Une quarantaine de sites du Forem bloqués

Illustration
Illustration - © Belga - Bruno Fahy

Une quarantaine de sites du Forem sont bloqués depuis 7 heures par les travailleurs et leurs représentants syndicaux. Ces derniers respectent une journée d'action programmée. Ce sont les sites dédiés à la formation, au conseil des demandeurs d'emploi ou servant à l'administration centrale qui sont touchés.

Selon les syndicats, la grosse majorité des travailleurs a rejoint les piquets de grève plutôt que son lieu de travail. A certains endroits, les responsables des sites ont même fermé les grilles après le démarrage de l'action.

En avril dernier, la CSC, la FGTB et le SLFP avaient déposé en front commun un préavis de grève venant à échéance en septembre. Il s’agit pour eux de protester contre certains aspects du contrat de gestion du Forem finalement signé ce mardi 13 septembre.

Les syndicats ne désarment pas pour autant. La journée d'action en cours est la première du genre organisée depuis l'échéance du préavis. Les syndicats reprochent notamment au contrat de gestion de ne pas assurer un budget constant pour l'organisme et de ne pas garantir la qualité du suivi des demandeurs d'emploi. En outre, le contrat propose aussi de ne pas réduire le travail administratif des conseillers et de ne pas chercher à augmenter le taux de statutarisation au sein de l'organisme.

Les responsables syndicaux rencontreront le ministre wallon du Budget, André Antoine, ce jeudi à 15 h 30 dans son cabinet de Namur.

Daniel Barbieux avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK