Une psychose aux clowns terrifiants s'installe dans la région de Tournai-Mouscron

Ici, il ne faut pas imaginer le gentil clown qui amuse les enfants, mais plutôt le Joker. Le clown au visage blanc, aux yeux sombres et à la perruque rouge ou bleue.Un clown qui menace, qui terrifie, qui court après les passants avec une arme. Un clown qui rappelle  bigrement celui du livre "It" ("Ca"), un best-seller de Stephen king.

Dans le Nord de la France, des dizaines de signalements parviennent aux policiers. Sur les réseaux sociaux, les témoignages se multiplient. Des ados, le plus souvent, affirment en avoir vu, en rue, avec des haches, des fusils ou des couteaux.

Et le phénomène débarque chez nous. Dans des cours d'école, sur les réseaux sociaux, la rumeur terrifiante se répand comme une trainée de poudre. Même si aucun cas ne semble avéré pour l'instant.

On nous rapporte même des élèves d'une école du Tournaisis qui avaient une sortie au cirque prévue vendredi, et qui ne veulent plus y aller de peur de croiser ces fameux clowns.

Le faux clown condamné en France hier est un jeune étudiant en boucherie qui voulait probablement concrétiser une rumeur. Il écope donc de 6 mois avec sursis et une peine de travail d'intérêt général.

Florence Dussart

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK