Une professeure de Woluwe-Saint-Pierre écartée pour maltraitance

Benoît Cerexhe, bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre.
Benoît Cerexhe, bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre. - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Les faits ont été dénoncés par plusieurs élèves de primaire, et relayés ce week-end par nos confrères de La Capitale. Ces élèves se sont plaint du comportement d'une professeure qui enseignait la religion islamique dans les écoles communales de Stockel, du Centre, du Chant d'Oiseau et de Jolis-Bois.

Après avoir pris connaissance de ce qu'il appelle "des accusations d’agissements inacceptables", le bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, Benoît Cerexhe (CDH) a  convoqué un collège extraordinaire ce lundi matin.

A l’issue de celui-ci, quatre décisions importantes ont été prises :

  • L’écartement sur-le-champ de l’enseignante et sa convocation à une audition dans le cadre d’une procédure disciplinaire.
  • L’examen, par les avocats, de la possibilité pour la commune de porter plainte au pénal.
  • Une rencontre entre le bourgmestre et l’échevin, les familles et les directeurs des établissements concernés, dans le courant de la semaine.
  • La mise en place d’un accompagnement psychologique pour les enfants et les parents qui le souhaitent.
     

L'enseignante mise en cause devait partir à la retraite dans une poignée de semaines.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK