Une plage naturiste en Wallonie ?

RTBF
RTBF - © RTBF

En réalité, la Wallonie est très en retrait par rapport aux régions voisines en matière de tourisme naturiste.

Elle envisage de rattraper, dans les années qui viennent, une partie de son retard, mais rien ne dit que les lacs de l'Eau d'Heure pourraient participer à l'élan.

La Wallonie n'est pas terre de naturisme. Elle ne propose que deux ou trois offres de plein air, à Namur et dans la région liégeoise, une seule en centre thermal à Spa. Les Pays-Bas voisins, l'Allemagne et même la Flandre sont en la matière bien mieux équipés que nous pour les adeptes de tourisme dénudé. Or, rien qu'en Belgique, 14 000 adeptes sont affiliés à la Fédération belge de naturisme.

Nouveaux débouchés

La Région wallonne, toujours en quête de nouveaux débouchés, se dit donc qu'il y a sans doute une petite place à faire au soleil pour les candidats nudistes. A la demande du ministre Wallon du tourisme, le Thudinien Paul Furlan, un groupe de travail va donc se mettre en place, piloté par le Centre d'Ingéniérie Touristique de Wallonie. Les lacs de l'Eau d'Heure seront-ils concernés par la réflexion ? Les 1800 hectares du site permetraient sans doute d'y aménager une zone réservée. On n'exclut pas, côté wallon, d'en faire une zone pilote, mais la réflexion va d'abord porter sur le développement d'espace naturiste dans des infrastructures existantes, thermes ou piscines.

Un projet complet ne sera prêt, au mieux, que courant 2011. Cet été, du côté de Cerfontaine, de Froidchapelle, et même de la Plate-Taille, il faudra garder son maillot.

 

A. Vaessen

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK