Une nouvelle ligne TEC express entre Braine-l'Alleud et Louvain-la-Neuve

Des changements qui entraînent des coûts supplémentaires mais qui répondent à un besoin des usagers.
Des changements qui entraînent des coûts supplémentaires mais qui répondent à un besoin des usagers. - © ALEXIS TAMINIAUX - BELGA

La ligne Rapidobus 3 du TEC dans le Brabant wallon sera scindée en deux lignes distinctes: une version express reliant Braine-l'Alleud à Louvain-la-Neuve en 35 minutes, avec huit arrêts, et autre, plus classique, comportant 42 arrêts baptisée Ligne 39.

L'objectif est de répondre à la demande croissante en particulier "des étudiants qui se rendent à Louvain-la-Neuve et veulent des horaires plus adaptés", justifie-t-on mardi à la société de transports en commun wallonne. Une nouvelle boucle par Genappe est également prévue, ce qui permettra dans l'autre sens de desservir enfin les écoles secondaires de Braine-l'Alleud.

Rapidobus pas si rapide

Le Rapidobus 3 Braine-l'Alleud-Ottignies avait été lancé il y a près de 20 ans et a évolué au fil du temps pour s'étendre vers Louvain-la-Neuve, augmenter le nombre d'arrêts, améliorer les parcours et le nombre de ceux-ci. Un succès puisque le TEC enregistre plus de 16 750 validations par mois pour cette ligne. Mais ce Rapidobus 3 ne pouvait plus vraiment être considéré comme une ligne rapide et ne rencontrait plus tous les besoins.

Une scission en deux lignes distinctes, qui entraînera un surcoût annuel de 150 000 euros pour le TEC, permet de retrouver une ligne Express via la RN25 entre Braine-l'Alleud et Louvain-la-Neuve en passant par Genappe. Mais aussi une ligne régulière desservant correctement les villages.

Ce changement sera appliqué à partir du 11 mars prochain. Les plages horaires et les jours de desserte pour le nouveau Rapido 3 Express ont été entendus pour correspondre aux besoins des étudiants de l'UCLouvain et des travailleurs des entreprises de Louvain-la-Neuve.

L'autre grand changement pour les usagers sera l'introduction d'une boucle passant par Genappe, qui profitera non seulement aux étudiants se rendant à Louvain-la-Neuve, mais aussi aux élèves de l'enseignement secondaire qui se rendaient à Braine-l'Alleud et dont les besoins n'étaient jusqu'ici pas rencontrés.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK