Une nouvelle fois, Anderlues refuse de financer Antenne Centre

Dorénavant, Antenne Centre ira moins couvrir l’actualité à Anderlues (illustration).
Dorénavant, Antenne Centre ira moins couvrir l’actualité à Anderlues (illustration). - © Flickr - Brestitude

En 2014, la commune d'Anderlues avait refusé de participer au financement de la télévision locale Antenne Centre. Et elle ne participera toujours pas en 2015. Antenne Centre va donc changer son fusil d'épaule et moins couvrir l'actualité de la localité.

Les télévisions locales, c’est l’info de proximité. Toutes les communes wallonnes sont sur un territoire couvert par au moins l’une d’entre elles. A Charleroi ou à Chimay par exemple c’est Télésambre. Pour Binche ou La Louvière, c’est Antenne Centre.

Chacune des dix communes couvertes par Antenne Centre verse chaque année son obole, participe donc à son financement.

Mais depuis cette année on ne peut plus dire "chacune"… Anderlues n’a pas versé ses 24 000 euros de contribution en 2014. Et elle vient de confirmer qu’elle ne le fera pas non plus en 2015.

Raison officielle invoquée par le bourgmestre : économie. Raison réelle d’après quelques initiés dans les couloirs communaux : Antenne Centre ne flatte pas assez la majorité, fait même un peu de place à l’opposition…

Antenne Centre, qui n’avait rien modifié à sa manière de couvrir l’information en 2014, change de position pour 2015 : elle ira moins à Anderlues, pour ne pas que les autres communes se disent que, puisque ça ne change rien, elles arrêteraient bien elles aussi de participer à son financement.

Résultat pour les Anderlusiens : moins d’images de chez eux dans les journaux d’Antenne Centre. Et peut-être un seul d’entre eux satisfait : le bourgmestre.

Alain Vaessen

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK