Une nouvelle faculté d'architecture pour l'UCL

RTBF
RTBF - © RTBF

L'institut supérieur Saint-Luc était à l'étroit dans ses locaux de la chaussée de Charleroi. Il s'installera rue Wafelaerts, près de la prison de Saint-Gilles. Mais dès ce 1er juillet, il y a un autre gros changement: Saint-Luc fait partie de l'Université Catholique de Louvain.

LOCI, c'est le nom de la toute nouvelle faculté d'architecture de l'UCL, qui regroupe depuis ce 1er juillet les ingénieurs architectes de Louvain-la-Neuve, et les architectes des Instituts Saint-Luc de Bruxelles et de Tournai. En tout, ce sont 1200 étudiants qui sont répartis sur trois sites. Avec cette nouvelle faculté, l'UCL change de cap. Jusqu'ici peu présente sur le marché des formations en architecture, elle en devient en effet l'un des principaux acteurs.

"Ca fait très longtemps que l'on se bat pour que l'architecture soit effectivement à l'université, explique André de Herde, doyen de la faculté. Parce qu'elle est discipline et elle mérite recherche. Et a priori c'est à l'université qu'on fait de la recherche."

Une faculté éclatée
Une nouvelle faculté, donc, mais trois sites. Avec à Bruxelles, Tournai, et Louvain-la-Neuve, des spécificités, des points forts dont chacun pourra profiter. Ainsi, par exemple, un étudiant de Bruxelles pourra suivre certains cours à Tournai ou Louvain. De même, les professeurs donneront cours sur différents sites. Ce remodelage des formations en architecture, l'ULB l'a aussi connu, notamment en créant un master d'ingénieur architecte. D'où cette question: ne forme-t-on pas trop d'architectes à Bruxelles? "En Belgique en général, il y a beaucoup trop d'architectes sur le marché", relate André de Herde. "A titre d'exemple, 15% des architectes couvrent 85% du marché. Donc il y a 85% des architectes qui ne couvrent que 15% du marché. C'est une profession où il faut avoir la foi pour y arriver."

Un chiffre pour s'en convaincre, chaque année, la nouvelle faculté de l'UCL délivrera à elle seule quelques 120 diplômes.

 

J. Durant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK