Une manif à Vaudignies pour défendre la balle pelote sur la Place du Trieu

C'est une place rectangulaire, bordée pour moitié de maisons. les lignes blanches tracées au sol ne laissent aucun doute... ici, on pratique la balle pelote, comme sur des dizaines de places de villes et villages de Wallonie picarde. Plus qu'un sport, une tradition régionale et - selon les dires de ses défenseurs - l'occasion de moments de convivialité irremplaçables. Mais voilà, ce qui fait le bonheur de beaucoup, occasionne le désagrément de certains... Depuis plusieurs années, deux couples d'habitants du fond de la place se plaignent des désagréments occasionnés par les luttes de balle pelote. Impossibilité de se garer pendant les compétitions et balles dans la façade, notamment. Nous aurions aimé entendre leur point de vue, mais ils ont gardé porte close ce samedi. Des portes muettes pendant que de l'autre côté de la place, une centaine de personnes manifestaient ce samedi 19 octobre après-midi. Derrière eux, une grande banderole déployée avec ce slogan: "Défendons notre patrimoine". C'est Sergio Zia, ancien joueur et ancien habitant de la place qui était à l'initiative de l'action.

Si les pro balle pelote sont inquiets, c'est en raison de l'incertitude concernant l'organisation des luttes pour la saison prochaine. Les riverains mécontents ont obtenus, sur base d'un vice de forme,  l'annulation de l'ordonnance de police réglementant le stationnement sur la place les jours de lutte. Il n'avait pas été validé par le Conseil communal... Autre caillou dans la chaussure de la commune: des travaux d'aménagement du terrain ont été entrepris mais sans permis de bâtir...

 

"On continuera de jouer sur la place..."

Le nouveau bourgmestre de Chièvres, Claudy Demaret (MR) affirme qu'il entreprendra des démarches pour régulariser ces deux situations et qu'il fera tout pour maintenir la balle pelote sur la place du Trieu. Il rejoint en cela la volonté du bourgmestre sortant, le socialiste Olivier Hartiel.

Un conflit villageois qui crée des tensions dans ce quartier car hormis les deux plaignants, tous les habitants de la place s'accommodent du voisinage du club de balle pelote, "Vaudignies Renaissance". Un jeune riverain, récemment installé, nous confie même qu'il a découvert ce sport et qu'il en est devenu fan. D'autres disent comprendre qu'il n'est pas toujours agréable de devoir attendre pour rentrer chez soi en voiture mais que cette place accueille le sport ballant depuis plus de 100 ans et que les habitants savaient en achetant leur maison qu'elle se trouvait sur un ballodrome...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK