Une machine qui efface les tatouages

Plus d'1 personne tatouée sur 5 aimerait se faire retirer son tatouage. Ce sont les chiffres qui circulent dans le milieu. Jusqu'à présent, les différents lasers que l'on retrouve sur le marché ne sont pas totalement efficaces. Ils laissent souvent des cicatrices entend-on le plus souvent.

Depuis deux semaines, un dermatologue travaillant sur Tournai a fait l'acquisition d'un nouveau laser venu des Etats-Unis. Picosure, c'est son nom, permet de supprimer les traces les plus résistantes, comme les encres de couleur verte par exemple . "Ce laser fait exploser les particules d'encre incrustées dans la peau. La durée d'impulsion est extrêmement courte, ce qui entraîne une meilleure destruction de la cible", confesse le dermatologue Stéphane Rault.

Selon la grandeur du tatouage, une séance de laser coûte entre 80 et 300 euros. Il en faut entre 5 et 7 pour obtenir des résultats. La machine coûte plus de 200 000 euros. "C'est trois fois plus que les lasers traditionnels" explique Stéphane Rault.

Chez les jeunes, se tatouer est aujourd'hui un véritable phénomène de mode. "Ils sont sans cesse plus nombreux à venir chez nous" explique Frédéric Gobert, un tatoueur professionnel du Tournaisi. "Pour que j'accepte de les tatouer, il faut qu'ils m'expliquent leur démarche. Sans quoi je refuse de les tatouer". Et Frédéric Gobert de prendre l'exemple d'un jeune homme de 22 ans. "Si j'ai survécu hier, ce n'est pas pour pour mourir demain. Cette phrase, je l'ai tatouée sur le bras d'un jeune de 22 ans. Il vient de guérir d'un cancer. Et je sais qu'il a réfléchi et qu'il ne regrettera pas ce tatouage."

Fabrice Gérard

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK