Une jeune mendiante acquittée en appel

RTBF
RTBF - © RTBF

Mendier avec son enfant n'est pas un délit. La cour d'appel de Bruxelles vient de le rappeler dans un arrêt de principe. Une jeune femme, condamnée en première instance à 18 mois de prison ferme pour traite des êtres humains, a été acquittée.

Loredana, 20 ans, deux enfants en bas âge, mendie régulièrement à la gare du Midi. A quatre reprises, la jeune femme d'origine tzigane fait l'objet de contrôles de la part de la police des chemins de fer. Au bout du compte, Loredana se retrouve devant le tribunal correctionnel, prévenue de traite des êtres humains. En l'occurrence, avoir utilisé des enfants à des fins de mendicité. Malgré l'absence de casier judiciaire, le tribunal prononce une peine de 18 mois de prison ferme. Loredana passe un mois derrière les barreaux.

Pour rien, puisque la cour d'appel vient de l'acquitter. Bien sûr, rappelle la cour, mendier avec des enfants n'est pas souhaitable. Pour autant, la mendicité n'est plus un délit. En outre, rien dans le dossier ne démontre que les enfants auraient mendié eux-mêmes ou auraient été utilisés pour mendier.

Loredana semble donc avoir été la victime d'un certain acharnement policier. Elle compte réclamer une indemnisation pour le mois passé en prison sans justification. Sa mésaventure lui aura tout de même valu une satisfaction. Grâce à l'intervention de son avocat, Loredana bénéficie désormais d'une aide sociale du CPAS et des allocations familiales.

Philippe Carlot

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK