Une jeune carolo devient la filleule de la Reine Mathilde

Hylé-Mathilde, au milieu en rose, est la nouvelle filleule de Mathilde.
2 images
Hylé-Mathilde, au milieu en rose, est la nouvelle filleule de Mathilde. - © Tous droits réservés

C’est une coutume en Belgique. La 7e fille d’affilée d’un même couple peut devenir filleule de la Reine. Et inversement pour le Roi et les garçons. C’est la troisième fois que cela arrive pour Mathilde, la reine de Belgique est devenue marraine d’une petite habitante de Charleroi. Hylé-Mathilde est dans les bras d’une de ses grandes sœurs. La petite dernière de la famille hérite en partie du prénom de sa marraine. Enfin la petite dernière, pas tout à fait. Le papa Miftar explique "c’est le gynéco qui nous a dit que puisque nous attendions des jumeaux, il fallait voir quel enfant sortirait en premier. Et finalement c’est bien ma fille qui est sortie en première."

C’est la famille qui a écrit au palais royal pour demander la Reine comme marraine. Réponse positive et un petit cadeau symbolique de la part de la reine. "La ville de Charleroi nous a contactés pour nous offrir ce cadeau. Nous avons été invités à l’hôtel de ville et le bourgmestre nous l'a remis." A la maison, entre les enfants, ça discute encore pour savoir s’il s’agit d’un vase ou d’un bol argenté. Un M est représenté dans le fond.

Tout ça ne changera pas la vie de cette famille belge qui vit confortablement mais simplement avec un seul salaire. Miftar, le papa a quitté le Kosovo en 98 pendant la guerre. Après une logue procédure, il a obtenu la nationalité. Et aujourd’hui, Miftar travaille et sa femme Ilirjiana prend soin de cette grande famille. Peut-être un jour, leur fille sera-t-elle invitée au palais comme ça a pu se passer précédemment dans l’histoire de la royauté. Sous son règne, Paola était devenue marraine 33 fois. C’est la troisième fois seulement pour Mathilde. Une coutume de plus en plus rare. Les familles aussi nombreuses, et de surcroît avec un même sexe, ne sont plus si fréquentes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK