Une fromagerie pour sauver la vache rouge-pie de l'est

Benoît Darimont et Mélanie Malzahn, éleveurs de vaches rouge-pie de l'est
Benoît Darimont et Mélanie Malzahn, éleveurs de vaches rouge-pie de l'est - © RTBF + François Braibant

750 000 Euros de subsides pour construire une fromagerie. C'est ce que le gouvernement wallon a décidé d'octroyer à l'association d'éleveurs qui s'occupent de défendre la race rouge-pie de l'est de la Belgique. Cette race de vaches était tout doucement en train de disparaître. Il n'en reste que mille. La rouge-pie est pourtant bien adaptée aux élevages de taille moyenne. Faire du fromage à partir de son lait permettrait de rentabiliser le cheptel et, c'est ce qu'espèrent les éleveurs, de sauver la race rouge-pie.

Du lait, de la viande et du fromage

La rouge-pie de l'est, c'est une vache "mixte". L'éleveur peut la traire ou bien l'élever pour sa viande. Et il peut même passer de l'un à l'autre si le marché bascule. Comme laitière, la rouge-pie peut rester au champ vingt-quatre heures sur vingt-quatre et ne manger que de l'herbe. Pas besoin de lui acheter des compléments alimentaires. Mais quand les prix du lait sont bas, l'éleveur ne gagne pas sa vie. Le fromage se vend mieux. Créer une fromagerie doit assurer un débouché au lait des rouges-pies de l'est. Le gouvernement wallon a octroyé au projet un subside de 750 000 Euros. Reste à trouver l'endroit où sera implantée cette fromagerie et le nom du fromage qui y sera fabriqué et vendu en circuit court.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir