Une fermeture d'un mois ordonnée pour trois restaurants de Louvain-la-Neuve

Des infractions aux lois sur le travail avaient été découvertes lors de contrôles menés en 2018 (illustration).
Des infractions aux lois sur le travail avaient été découvertes lors de contrôles menés en 2018 (illustration). - © DR

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a ordonné mardi, dans un jugement, la fermeture pour un mois de trois restaurants du centre de Louvain-la-Neuve, où des infractions aux lois sur le travail avaient été découvertes lors de contrôles menés le 22 février 2018 et le 22 mai 2018. La société exploitant ces établissements écope d'une amende de 216.000 euros, et le gérant d'une amende de plus de 43.000 euros. Ce dernier avait déjà été condamné à des amendes pour le même type d'infractions en 2014 et 2016.

L'homme procure de l'emploi à une cinquantaine de personnes dans ses snacks et restaurants de Louvain-la-Neuve. En 2016, il s'était engagé à régulariser la situation qui lui avait valu de précédents ennuis avec l'inspection sociale et la justice. Mais le 22 février puis le 22 mai 2018, des opérations de contrôle ont mis au jour des irrégularités au Rabelais, au Cambridge et à la Branche de Figuier. De prétendus intérimaires n'étaient pas en ordre, des serveurs et des plongeurs n'étaient pas censés travailler dans ces établissements mais s'y trouvaient lors de la visite de l'inspection et des travailleurs supposés employés à temps partiel travaillaient manifestement à temps plein.

Vu les antécédents spécifiques du gérant, l'auditeur du travail avait requis à l'audience des amendes importantes et la fermeture temporaire des trois établissements concernés. Il avait également demandé une interdiction temporaire (durant trois mois) d'exploiter à l'encontre du gérant mais le tribunal ne l'a pas suivi sur ce point dans le jugement rendu mardi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK