Une école sans chauffage depuis un mois, des classes à 13°C

Cela fait quatre semaines que les classes affichent des températures fort basses (illustration).
Cela fait quatre semaines que les classes affichent des températures fort basses (illustration). - © Flickr - The Advocacy Project

Les parents d’élèves de l’école communale des Gonceries, à Mont-sur-Marchienne, ont poussé un fameux coup de gueule : cela fait quatre semaines que le chauffage est défectueux dans les sections primaires, voire a complètement rendu l’âme chez les maternelles. Résultats : il fait 13°C dans les classes, 40% des enfants sont absents et des cours ne sont pas donnés normalement.

La porte d'entrée de l'école maternelle franchie, ce qui frappe, c'est le froid. Sur la gauche, un petit mot des institutrices pour ceux qui arrivent les premiers le matin : "Pensez à allumer les chauffages d'appoints. Merci"... 

Et dans l'école, des enfants de 3 à 6 ans avec leur manteau. Il fait 13°C. Les parents sont en colère, comme Jean-Michel Devin (papa de deux petits élèves) : ''Il y a quatre semaines qu’ils sont sans chauffage. Je pense qu’il faut maintenant agir, trouver une solution. Ce n’est plus possible.''

Dans les trois classes, des petits chauffages d'appoint sont installés mais si on les pousse au maximum, l'installation électrique saute.

Dans ces conditions, beaucoup d'enfants sont restés à la maison. Ils ne sont d'ailleurs que 30 au lieu de 50 en ce jour de rentrée. Personne ne sait dire, ici, quand le chauffage sera réparé ni même si il le sera avant la fin de l'hiver. ''Qu’il n’y ait plus de chauffage, cela me révolte déjà, lance Jean-Michel Devin. Après tout, ce sont des petits… Deuxièmement, on ne nous informe pas. La Ville ne nous dit rien.''

Vétusté voire défaillance des chaudières, des installations électriques.... Cette situation existe aussi dans d'autres écoles de la Ville avec, à chaque fois, un corps professoral et une direction totalement impuissante.

A la ville, depuis des années maintenant, on continue, dit-on, de traiter au plus vite chaque panne mais en respectant la législation et les désormais célèbres marchés publics. En attendant, des enfants de moins de 3 ans restent dans une classe qui affiche, pour l'instant, 13°C, toute la journée.

 

Hugues Decaluwe

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK