Une école de catch a ouvert à Havré

Le catch nous vient en droite ligne des États-Unis, où il fait un tabac notamment auprès des jeunes (illustration).
Le catch nous vient en droite ligne des États-Unis, où il fait un tabac notamment auprès des jeunes (illustration). - © Flickr - mchriscornwell

Si vous êtes adeptes des sports de combats, sachez qu'une école de catch s'est ouverte à Havré. Un sport très inspiré par la culture du spectacle à l'américaine, une sorte de combat chorégraphié. Mais pour le moment, les entraînements ne sont pas très fréquentés. L'entraîneur veut casser cette image de sport trop dangereux.

Ils s'appellent Julien et Joël… mais sur le ring, c'est Phœnix et Big Joe. Lors des compétitions, les catcheurs sont aussi des acteurs et font le show, comme chez les Américains, pères de la discipline. "On a aussi cela chez nous, à notre échelle bien sûr, explique l’entraîneur Julien Sadin. On a des méchants, on a des écrans, des effets pyrotechniques. Lors des stages, on travaille tout ce qui est acting. On met un costume et on rentre dans le personnage."

Surfant sur la vague des stars américaines, les catcheurs belges ont aussi leur petit succès auprès des jeunes. Après les combats, il leur arrive même de signer des autographes. "Quand on fait un combat et qu’il y a des enfants et des ados qui nous regardent avec des yeux comme des étoiles… cela fait plaisir, c’est une reconnaissance en soi. Et c’est ça le petit plus du catch…"

L'école de catch d'Havré s'est ouverte début septembre, entrant ainsi dans la Belgian Wrestling School, la Fédération belge de catch. Mais pour le moment, ils ne sont que quelques-uns à franchir le cap, et à laisser les a priori aux vestiaires. "Les parents sont effrayés par l’éventuelle dangerosité du sport. On entend souvent des enfants blessés à la maison… Moi, j’ai envie de leur dire deux choses. Un : il ne fallait pas le faire chez soi. Deux : venez voir d’abord comment cela se passe réellement. Pourquoi craindre quelque chose sans avoir essayer ?"

Et pour populariser son sport, Julien organisera un show ouvert à tous. Et croyez-le ou non, il n'y aura pas de cadeau sur le ring…

Guillaume Guilbert