Une double billetterie au GP de F1 de Belgique? L'ex-organisateur conteste

Didier Defourny et son avocat Me Putzeys.
Didier Defourny et son avocat Me Putzeys. - © Belga

Didier Defourny, ex-organisateur du Grand-Prix de Belgique de F1 à Spa-Francorchamps, était cité à comparaître mardi devant la 14e chambre du tribunal correctionnel de Liège, pour y répondre de faits de faux et de détournement. Le Liégeois est suspecté d'avoir détourné près d'1,5 million d'euros en organisant une double billetterie lors du Grand-Prix. L'intéressé conteste les faits. Le tribunal a décidé de se pencher sur le fond de ce dossier à partir du 3 septembre prochain.

La première audience a permis à toutes les parties d'établir un calendrier des audiences lors desquelles le dossier sera examiné au fond. Didier Defourny est suspecté d'avoir réalisé des faux et des détournements lors de l'organisation du Grand-Prix de Belgique de F1.

L'affaire avait éclaté en 2004 à la suite de la faillite de la société DDF1, organisatrice du Grand-Prix. Sur base de projections sur la présence effective de spectateurs dans les tribunes, réalisées par un expert désigné par le parquet de Liège, la justice a reproché à Didier Defourny d'avoir instauré un système de double comptabilité et d'avoir détourné notamment près d'1,5 million de revenus liés aux entrées. La justice estime que la comptabilité a été falsifiée et que les comptes ont été truqués.

Didier Defourny conteste l'expertise, "en contradiction totale avec les faits", ont précisé Me Putzeys, avocat de Didier Defourny, et Me Masset, avocat de l'expert-comptable de la société, également poursuivi dans ce dossier.

L'expert désigné par le parquet sera d'ailleurs entendu le 3 septembre prochain sur la manière dont il a mené sa mission. Deux autres audiences consacrées à l'instruction du dossier et aux plaidoiries ont été planifiées le 17 septembre et le 15 octobre.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK