Un piratage informatique de grande ampleur paralyse les services administratifs de la ville de Liège

Ce lundi tôt matin, l'administration communale liégeoise a constaté une panne informatique générale de ses services. De nombreux département, dont l'état civil, l'urbanisme et  les mairies de quartier sont totalement à l'arrêt. Il s'agit d'une attaque, dont l'étendue des dégâts reste à ce stade difficile à évaluer, mais qui, à la veille des vacances, pourrait concerner de nombreux citoyens. 
Pour éviter une propagation à l'ensemble du réseau, consigne a été donnée au personnel de ne pas allumer d'ordinateur au bureau.

Selon nos informations, il s'agit des conséquences d'un piratage, avec demande de rançon. Il pourrait s'agir d'un pourriciel du type Ryuk, déjà responsable de divers soucis dans des hôpitaux de l'agglomération. Dans un communiqué officiel, la ville parle d'une attaque "de nature criminelle", et affirme s'entourer d'experts "de compétence internationale" pour résoudre le problème dans les meilleurs délais.

La manière  dont les autorités communales entendent réagir reste floue, notamment par rapport à une éventuelle demande de rançon, qui n'est, actuellement, ni confirmée ni démentie, mais que les témoignages de divers fonctionnaires semblent accréditer. 
L'impact risque fort de ne pas être anodin, notamment pour les citoyens qui ont pris des rendez-vous pour la délivrance de documents de voyages, cartes d'identité d'enfants ou attestations divers pour séjour à l'étranger par exemple: ces rendez-vous ne peuvent être honorés, les usagers sont invités à ne pas se rendre aux guichets. Il est à ce stade impossible de dire si tous ces  renseignements ont été conservés sur l'un ou l'autre serveur., ou si des données ont été volées.

Cyberattaque en Belgique: JT 04/05/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK