Une délégation d'ArcelorMittal fait le déplacement jusqu'à Clabecq pour soutenir le personnel de NLMK

Une délégation de travailleurs d'ArcelorMittal se rendra ce lundi midi à Clabecq pour venir soutenir le personnel d'NLMK qui manifeste sa colère depuis la semaine dernière à l'annonce de la restructuration du site brabançon. Ils viendront ainsi gonfler les rangs devant le piquet installé devant l'entreprise. "Un signal fort de solidarité des travailleurs du secteur", a commenté l'ACV-CSC Metea, à l'origine du communiqué.

"La violence du plan industriel et des mesures antisociales communiquée jeudi dernier par la direction de NLMK Clabecq a provoqué un réel émoi dans l’ensemble des entreprises des secteurs industriels, et en particulier dans la sidérurgie. De nombreux messages de solidarité et de soutien circulent aujourd’hui à l’attention des 578 travailleurs touchés par ce cataclysme social."

Rappelons qu'un conseil d'entreprise doit avoir lieu demain mardi (vers 13h30). Actuellement, direction et syndicats campent sur leurs positions. En l'état, le plan industriel présenté par la direction d'NLMK est tout simplement "imbuvable" pour les travailleurs et leurs représentants. Le risque d'une grève au finish est donc bien réel.

2 images
Une délégation d'ArcelorMittal est venue gonfler les rangs des travailleurs mécontents qui manifestent devant l'entreprise, à Clabecq. © RTBF

Journal télévisé 31/01/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK