Une conférence de Theo Francken (N-VA) fait polémique en région liégeoise

Une conférence fait polémique en région liégeoise
Une conférence fait polémique en région liégeoise - © Tous droits réservés

L'invité prévu demain n'est autre que Theo Francken, l’ex-secrétaire d’Etat N-VA à l’Asile et à la Migration. Il doit s'exprimer à propos de la publication de son livre "Continent sans Frontière", dans lequel il détaille sa vision du dossier migratoire. 

Cette conférence a déjà été déplacée plusieurs fois. Il a d'abord été question de l'organiser à Hermalle, puis à Barchon, mais aucune salle n'était disponible. L'organisatrice en a alors réservé une à l'Hôtel Van der Valk de Verviers. Pas moins de 200 personnes s'étaient déjà inscrites.

Mais face à l'appel à la manifestation lancée par la FGTB et soutenu par le Centre Régional de Verviers pour l’intégration et le Front antifasciste liégeois, la conférence a une nouvelle fois été déplacée.

Dans un lieu tenu secret

Elle devrait se tenir ce mardi soir, à Flémalle, dans un lieu privé tenu secret (uniquement dévoilé via un groupe privé sur Facebook). La bourgmestre de Flémalle, Isabelle Simonis, a contacté la police locale afin d'en savoir plus notamment sur le lieu.

Si la personnalité de Theo Francken fait débat, celle de l'organisatrice de la conférence pose aussi question. Valéria Appeltants a été membre du Parti Populaire et est désormais proche du mouvement conservateur de Belgique, groupuscule installé en Hongrie et qui soutient ouvertement le Premier ministre national-conservateur Vicktor Orban. 

L'organisatrice de cette conférence se présente comme agent de sécurité, maître-chien, et est accessoirement adepte de Krav-maga, technique de combat au corps-à-corps développée par l'armée israëlienne. Un profil qui interpelle. 

Archives: Journal télévisé 28/09/2018

Theo Francken présente son livre intitulé "Continent sans frontière". Un plaidoyer pour le modèle australien qui pratique la tolérance zéro face aux illégaux 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK