Une bulle d'oxygène pour parents d'un enfant porteur d'autisme

Une bulle d'oxygène pour parents d'un enfant porteur d'autisme
Une bulle d'oxygène pour parents d'un enfant porteur d'autisme - © Tous droits réservés

C’est une maman épuisée qui nous ouvre la porte de sa maison à Anderlues. Depuis la mort de son mari, emporté par un cancer, Dominique élève seule son fils de 9 ans porteur d’autisme. Des bulles d’air, elle en aurait besoin plusieurs fois par semaine. "Je n’ai pas de répit. J’ai Nathan 24h sur 24 avec moi parce qu’il n’est pas scolarisé. Donc je dois tout le temps chercher de quoi avoir un peu de souffle. Ne fut-ce que pour aller moi-même à des visites médicales ou chez le coiffeur."

Et pour ces familles, une jeune étudiante a créé une asbl, "Du souffle et des bulles". Elle propose de faire du baby-sitting spécialisé. Avec des bénévoles qui connaissent bien les questions d’autisme. "De toute façon, les autres baby-sitters ne veulent pas de Nathan. Même la famille a du mal à le garder. Souvent, parce qu’ils ne connaissent pas l’autisme."

Océane Carrière est la présidente de l’asbl. Elle a lancé son projet il y a deux ans quand elle était encore étudiante. Des études d’assistante sociale. Rien n’existait alors pour soulager la pression des familles. Elle s’est donc lancée. "Souvent les parents s’excusent quand ils font appel à nous. Mais moi je leur réponds que c’est mon travail et que c’est normal." Son travail oui. Mais non rémunéré. Une quinzaine de bénévoles offrent des bulles d’oxygène en Wallonie et à Bruxelles. Il en faudrait bien plus pour proposer des gardes spécialisées à toutes ces familles. "Le prix est de 10 eur minimum de l’heure. Ceux qui ont les moyens donnent plus mais le prix est libre. C’est à peine de quoi payer les frais des bénévoles."

Baby-sitting ou accompagnement en activités

Lucian, lui, vit entouré de ses deux parents à Strepy-Bracqugnies et suit un enseignement spécialisé. Pour Stéphanie, la maman, les coups de main sont les bienvenues. "C’est une présence en permanence et c’est difficile de trouver quelqu’un pour l’accompagner dans des activités extrascolaires. On aimerait qu’il puisse aller dans des activités avec des enfants dits "normaux" et pas tout le temps avec d’autres enfants porteurs de handicap. Mais pour ça il faut que quelqu’un soit avec lui."

Et cet accompagnement c’est l’asbl Du Souffle et Des Bulles qui leur apporte. Ici, Océane, accompagne Lucian dans un cours de cirque. Pour un accompagnement ou juste pour souffler quelques heures, son asbl offre le répit nécessaire pour garder la tête sur les épaules.

Autisme : un espace spécialement aménagé

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK