Une bibliothèque d'objets à Bruxelles

Usitoo démarre avec 250 articles dans son catalogue
3 images
Usitoo démarre avec 250 articles dans son catalogue - © Tous droits réservés

Et si vous vous rendiez dans une bibliothèque pour emprunter non pas des livres mais bien... des objets? Une remorque, des barres de toit, une tente, une débroussailleuse, un appareil à raclette ou pour fabriquer des barbes à papa: ceux dont vous n'avez qu'un usage occasionnel. C'est ce que propose de faire depuis peu Usitoo, cette nouvelle coopérative bruxelloise, dont le catalogue vient d'être mis en ligne et compte pour ses premières semaines 250 objets.

Mode d'emploi

Le mode d'emploi est assez simple. Comme dans une bibliothèque, il faut être membre pour pouvoir emprunter. La cotisation mensuelle est de 9 euros par mois, elle vous donne le droit d'emprunter des objets selon un prorata de points, lorsque vous en avez besoin. "Vous réservez sur le site l'objet que vous voulez quand vous le voulez et à l'endroit que vous choisissez car on a un service de livraison de proximité. Étape deux, les points sont débités de votre compte. Étape trois, il ne vous reste plus qu'à l'utiliser", résume Xavier Marichal, l'un des concepteurs d'Usitoo.

Des enjeux sociaux et environnementaux

La petite coopérative s'est constituée au mois de novembre, elle fonctionne pour l'instant avec deux temps pleins et deux temps partiels " On n'a pas pour vocation de faire des bénéfices pour faire des bénéfices, mais on a deux fondamentaux: le côté environnemental avec la récupération d'objets, et un objectif social qui est de créer des emplois locaux. Usitoo est une coopérative commerciale, il y a des euros en jeu, on paie son abonnement pour alimenter un système qui crée des emplois locaux".  

Usitoo vise un développement exponentiel

Outre les quatre personnes employées, la société compte pour ses débuts une cinquantaine de coopérateurs, et à peu près le même nombre d'utilisateurs. Bien entendu, elle a pour vocation de s'étendre. "Pour l'instant, la plupart de nos utilisateurs sont nos coopérateurs et ceux qui sont sensibles à notre cause écologique, explique Benoit Carion, chargé de communication d'Usitoo. Mais on commence aussi à voir des gens qui tombent sur nous un peu par hasard, qui veulent faire des économies tout simplement".

Usitoo vise un catalogue 4 fois plus important d'ici la fin de l'année et espère compter 1000 "usiteurs" dans ce même laps de temps.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK