Une belle initiative pour l'environnement et la propreté des berges de la Lesse

Florence Lebailly tient une petite buvette (la Flobette) au bord de la Lesse. Elle met ses poubelles à la disposition de tous ceux qui font une petite halte chez elle.
Florence Lebailly tient une petite buvette (la Flobette) au bord de la Lesse. Elle met ses poubelles à la disposition de tous ceux qui font une petite halte chez elle. - © RTBF

On le sait, par beau temps, certaines rivières wallonnes sont envahies de kayaks. Et la gestion de déchets de ces touristes d'un jour, pas toujours très disciplinés, est un vrai défi.

Florence Lebailly tient une petite buvette (la Flobette) au bord de la Lesse. Elle met ses poubelles à la disposition de tous ceux qui font une petite halte chez elle. Mais à une condition : trier ses déchets.

Il faut dire que Florence Lebailly est plutôt du genre "zéro déchet". Dans sa brasserie au bord de l'eau, elle ne vend pas de cannettes, plutôt des boissons artisanales en bouteilles consignées. Les serviettes en papier sont bannies, les pailles en plastique ont été remplacées par des pailles en inox.

Mais les touristes qui descendent la Lesse en kayak et font une petite pause chez elle ne sont pas aussi regardant. "Il y a énormément de canettes ou de bouteilles en verre. Il y a aussi des emballages de nourriture, y compris en aluminium. Des paquets de fromage… Bref, tout ce qu’on peut trouver dans le frigo des gens se retrouve chez moi !"

Du coup, avec l'aide du BEP Environnement, elle a installé des conteneurs pour un tri sélectif, avec des affiches dans les trois langues. Et les touristes sont plutôt réceptifs. "L’autre jour, je voyais un kayakiste avec un seau rempli de déchets. Et il a vraiment fait attention à jeter chaque chose dans la bonne poubelle. Ça lui a pris un certain temps (rires) mais il l’a fait avec plaisir. "C’est normal", m’a-t-il dit."

Par une belle journée d'été, ce sont des centaines de litres de déchets qui sont ainsi triés. Et qui ne se finissent pas sur les berges de la Lesse.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK