Une ado coincée plusieurs heures dans les rochers au Fondry des Chiens

Elle et tout un groupe de touristes anglais étaient équipés de casques et cordes, il n'y avait guère de doute sur leurs intentions sur place.

Mais vers 14h30, tout ne se passe pas comme prévu : la jeune fille de 17 ans chute sur une paroi et tombe une quinzaine de mètres plus bas. Incapable de bouger, l'une de ses jambes est bloquée par des rochers.

Il faudra l'intervention du GRIMP (Groupe d'Intervention en milieu périlleux) pour la dégager. Neuf hommes de Couvin-Philippeville et de Dinant mettront finalement deux heures pour secourir la malheureuse. Elle sera remontée via une nacelle et évacuée, légèrement blessée, vers l'hôpital de Chimay.

Pas la première fois qu’un accident se produit au Fondry des Chiens

Pourtant, le site est bel et bien interdit à la pratique de la spéléologie et de l'escalade (des panneaux le rappellent) mais pas aux promenades. D'où, parfois, une certaine confusion.

Il y a trois ans, un garçon de 12 ans avait - lui aussi - dû être secouru sur place. La commune avait alors déjà rappelé l'interdiction, mais elle avouait aussi son impuissance : le site est trop grand. Y placer des policiers 24h/24 pour surveiller l'accès serait tout simplement impossible.

Pour éviter que pareil accident ne se reproduise à l’avenir, la commune annonce ce mercredi matin qu'elle va réfléchir à interdire l'accès du site, même aux promeneurs. La réflexion sera menée après l'été. " C’est la troisième fois en trois ans que nous avons des accidents assez graves, déclare l’échevin Alain Bouko. C’est un site naturel magnifique mais il est bien indiqué qu’il est interdit de faire de l’escalade. Le problème, c’est qu’il est tellement grand (près de 400 mètres de pourtour) qu’il nous est impossible de tout clôturer et d’indiquer à chaque fois l’interdiction d’escalader les parois. "

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK