Un voleur de cuivre s'électrocute

Le corps d'un homme d'une quarantaine d'années a été retrouvé dimanche après-midi le long des voies de chemin de fer à Marchienne. L'homme était probablement mort depuis plusieurs jours. D'après nos informations, il tentait de voler des câbles de cuivre sur cette ligne réservée au transport de marchandise.

C'est en tout cas l'hypothèse des enquêteurs et des responsables de la SNCB. Le corps gisait le long de la ligne 262 Charleroi-Monceau-sur-Sambre, sur le territoire de Marchienne-au-Pont. Et on a trouvé à proximité une pince Monseigneur, une pince qui devait manifestement servir à cisailler des câbles de cuivre.

La SNCB connait actuellement une recrudescence de ce type de vol. 150 % de plus entre les premiers mois de 2010 par rapport à 2009, selon le journal Le Soir, qui a contacté le porte-parole des chemins de fer.

La SNCB connaît bien donc le modus operandi des bandes de cambrioleurs. Habituellement, elle est immédiatement prévenue de leur présence, parce que les installations tombent en panne. Dans ce cas-ci, l'homme aurait pris une décharge de 3000 volts, avant même d'avoir pu commettre quoi que ce soit. Il est probable aussi qu'il n'ait pas agi seul. Ses complices en tous les cas ne se sont pas manifestés.

 

Manu Delporte

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK