Un viaduc autoroutier crée de gros problèmes près de Charleroi

Le viaduc en question avant les travaux en 2009
Le viaduc en question avant les travaux en 2009 - © Google Street View

A Montigny-le-Tilleul, le viaduc du ring R3 connaît aujourd’hui de gros embarras de circulation dans le sens de Gouy vers Heppignies. Des blocs de béton se sont détachés du pont et menacent la structure.

Des travaux sont en cours sur ce viaduc depuis un moment. mais ce sont les intempéries récentes qui seraient la cause de l’incident survenu hier jeudi en début de soirée. Des blocs de béton se sont détachés de la structure sur environ un mètre carré et ils sont tombés en contrebas sur la rue du Pont-à-Nôle. Selon les experts descendus sur place, des travaux de stabilisation seront nécessaires et le viaduc devrait rester modérément accessible pendant une ou deux semaines.

Du coup, dans le sens de Gouy vers Heppignies, une déviation a été mise en place à hauteur de la sortie Montigny-Le-Tilleul.

Vu la forte fréquentation de ce tronçon du R3, et malgré le fait que l’on puisse désormais rouler à 50 km/h sur une bande de circulation, des embouteillages sont à craindre ce vendredi. Jeudi soir, déjà, cette déviation a engendré dix  kilomètres de file sur le R3 et d'importantes perturbations sur le réseau secondaire.

Jérôme Durant, Daniel Barbieux