Un tirage original du portrait du Che vendu aux enchères à Liège

Avec cette photo, Che Guevara est devenue un symbole pour toute une jeunesse...
Avec cette photo, Che Guevara est devenue un symbole pour toute une jeunesse... - © Flickr - wapster

Vous connaissez sans doute tous cette image : une silhouette noire sur fond rouge, un képi et une étoile. Nous parlons bien sûr du visage stylisé de Che Guevara.

Objet de nombreux marchandising, vous le retrouvez aujourd’hui sur des T-shirts, des cendriers ou même des coques de téléphones mobiles, mais connaissez-vous l’histoire de cette photo ? Un tirage de la photographie originale sera bientôt vendu aux enchères à Liège.

Tout commence le 5 mars 1960 à La Havane, capitale cubaine. C’est peu après l’explosion d’un cargo chargé de munitions parti de Belgique. L’accident fait plusieurs dizaines de morts. Dès le lendemain, des funérailles sont organisées. Il y a des officiels. Et puis, dans la foule, un photographe qui s’appelle Alberto Korda.

Deux simples clichés

Marc-Emmanuel Mélon donne un cours d’histoire de la photographie à l’ULg. Il connaît bien la vie de ce personnage, un ancien du milieu de la mode devenu ensuite photographe officiel de Fidel Castro. "Alberto Korda, le photographe, suit Fidel Castro dans chacun de ses déplacements. Il photographie donc l’estrade. A un moment donné, voilà que Che Guevara apparaît. Il a un petit téléobjectif. Il le photographie en deux clichés simplement."

L’histoire de cette photo aurait dû s’arrêter là parce que personne ne veut de cette photo. Tant pis. Le photographe la recadre quand même. Il accentue un peu les contrastes. Lui aime bien ce Che Guevara avec son regard sombre qui porte au loin. Korda accroche donc le cliché dans son salon et, effectivement, tout aurait pu s’arrêter là.

Mais bien sûr, si on vous raconte cette histoire aujourd’hui, c’est qu’il y a un rebondissement. Ce rebondissement, c’est la mort du Che en 1967. Un éditeur italien repère alors la photo et demande à l’utiliser pour illustrer une biographie de Che Guevara.

Puis, un designer la reprend pour en faire une affiche. L’image a ensuite le retentissement qu’on lui connaît et devient un incontournable pour tout ado qui veut se donner un style un peu rebelle.

Korda n’a jamais demandé la moindre rémunération pour la diffusion de son image

On pourrait imaginer qu’avec un tel succès Alberto Korda, le photographe, est devenu richissime. En fait, il n’en est rien, ce qui rend l’histoire plus rocambolesque encore. "Il se fait que Korda, qui avait donc des idées communistes, n’a jamais demandé la moindre rémunération pour la diffusion de son image, poursuit Marc-Emmanuel Mélon. Il estimait que la diffusion de l’image ne pouvait que favoriser la diffusion des idées de Che Guevara."

Ceux qui possèdent aujourd’hui un exemplaire du cliché ont, par contre, tout à fait conscience de sa valeur marchande. Et donc, pour se procurer le tirage qui sera vendu à Liège, il faudra sans doute débourser plusieurs milliers d’euros. Avis aux amateurs, donc. La vente aux enchères aura lieu le samedi 24 septembre, à la salle de vente Michel l’Homme à Liège.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK