Un supporter poursuivi pour avoir frappé un arbitre de football à Eprave

Alors que l'arbitre retournait vers son vestiaire après avoir sifflé la fin du match, il a reçu un coup de poing au visage de la part du prévenu qui a contesté les faits lors de l'audience. "Je suis parti avant la fin du match", a-t-il ajouté.

Pourtant, deux témoins et l'arbitre l'ont formellement désigné comme étant l'auteur du coup. "Ils vous ont reconnu sans hésitation", a indiqué le président du tribunal. "Vous êtes par ailleurs décrit par beaucoup d'autres personnes comme étant quelqu'un de très désagréable sur le bord d'un terrain de foot. Durant la partie, vous avez insulté le corps arbitral du début à la fin."

L'avocat de l'arbitre a qualifié les faits d'agression purement gratuite. Juriste à la Fédération belge de football, il a également indiqué qu'un tel acte fait systématiquement l'objet d'une plainte. "C'est la tolérance zéro. J'ai pu me procurer les antécédents disciplinaires du prévenu. Il a déjà porté des gifles ou des coups de poing à plusieurs reprises à des arbitres ou des adversaires en tant que joueur. Il est radié à vie depuis quelques années."

Le parquet de Dinant a requis une peine de travail. Le jugement est attendu le 3 septembre.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK