Un subside européen pour réduire la fracture numérique des communes wallonnes, pour les plus rapides du moins

La galère pour vous connecter à internet, de longues minutes pour parvenir à envoyer un mail... la situation va peut-être changer dans votre commune ! (illustration)
La galère pour vous connecter à internet, de longues minutes pour parvenir à envoyer un mail... la situation va peut-être changer dans votre commune ! (illustration) - © DR

La galère pour vous connecter à internet, de longues minutes pour parvenir à envoyer un mail... la situation va peut-être changer dans votre commune !

23 communes wallonnes vont recevoir un subside européen de 15.000 euros pour installer des bornes Wi-Fi dans un ou plusieurs lieux publics de la commune. A ce titre, six communes namuroises sont concernées : Jemeppe-sur-Sambre, Vresse-sur-Semois, Bièvre, Gesves, Assesse et Walcourt.

Un subside pour réduire la fracture numérique attribué sur la base du premier arrivé, premier servi. Une attribution/répartition qui peut étonner. Ainsi, la commune d'Havelange – dans le Namurois – n'a pas été retenue ; tandis que Wavre par exemple, en Brabant wallon, bien…

La commune rurale est donc déçue. Havelange qui est peu desservie par l'internet à haut débit et qui a bien du mal à attirer les investissements.

"Tirer des lignes, creuser des tranchées…, cela représente un coût pour les opérateurs, explique Nathalie Demanet, bourgmestre d'Havelange. Nous avons même proposé dans trois villages différents de réaliser nous-mêmes les tranchées… Malgré cela, l'opérateur n'y voyait pas un retour sur investissement suffisant !"

Havelange ne bénéficie pas des aides "zones blanches". Son taux de couverture internet haut débit est trop élevé. Elle comptait donc sur ce Wi-Fi gratuit pour assurer un point d'accès internet à tous ses citoyens.

"Il faut mettre toutes les chances de notre côté pour avoir un meilleur service. Car la vie sociale passe par la connexion, à un moment donné. Que ce soit au niveau scolaire, au niveau des affaires ou même des services publics. Une commune travaille de plus en plus avec un site internet, propose des documents en ligne… Sans connexion, c'est très handicapant !"

Cela dit, l'Europe lancera trois autres appels à candidature. La commune d'Havelange compte bien participer. Reste à voir si elle sera assez rapide car la soumission se fait par internet.

Du côté de Wavre (puisqu'on en parlait plus haut), on explique que le centre-ville possède déjà un réseau Wi-Fi gratuit depuis quatre ans. Avec ce subside, la commune compte élargir le réseau aux plus petites entités de la commune et aux halls sportifs.

 

 

Archives : Journal télévisé 11/05/2018

Si la situation est loin d'être optimale, elle évolue malgré tout : les connexions internet en zones rurales sont bien meilleures qu'il y a quelques années, notait-on en mai dernier. Reportage à Frasnes-Lez-Anvaing.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK