Un site web pour décourvrir Namur version "street art"

La Ville de Namur a lancé mercredi une application consultable sur navigateur, reprenant toutes ses fresques urbaines, indique le service culture.

La capitale wallonne a collaboré avec "Street art cities", qui répertorie déjà les oeuvres dans de nombreuses villes. Ses 34 fresques sont consultables via www.namur.streetartcities.com. Outre leur géolocalisation, on trouve aussi sur le site des photos et une présentation des artistes qui les ont réalisées.

Deux nouvelles fresques viennent de voir le jour. La première, éphémère et voulue très typée bande dessinée, est visible sur le mur de l'ancien pavillon du Tourisme, au square Léopold. Elle est le fruit de la créativité de l'artiste Trama. La seconde a été finalisée mercredi par Jimmy Michaux boulevard du Nord et représente Icarus.

D'autres peintures murales s'ajouteront dans le courant de l'année. L'une rendra notamment hommage à Pierre Dandoy, artiste et photographe namurois bien connu. Elle sera l’œuvre de Samuel Idmtal, du collectif bruxellois Propaganza, et ornera dans quelques mois un mur de la rue Henry Lemaître, à Salzinnes.

En parallèle, la page Facebook "L'art dans la ville" a été renommée "Namur Street Art". Le service culture annonce également que la seconde édition du festival Pshitt, dédié à l'art de rue et au graffiti, aura lieu du 2 au 4 juillet sur le site DEMA, dans le quartier Asty-Moulin.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK