Un SDF condamné à trois ans de prison pour un incendie volontaire à Jambes

Le tribunal correctionnel de Namur a condamné jeudi un SDF namurois à trois ans de prison avec sursis pour un incendie volontaire commis à Jambes (illustration).
Le tribunal correctionnel de Namur a condamné jeudi un SDF namurois à trois ans de prison avec sursis pour un incendie volontaire commis à Jambes (illustration). - © Flickr - mikecogh

Le tribunal correctionnel de Namur a condamné jeudi un SDF namurois à trois ans de prison avec sursis pour un incendie volontaire commis à Jambes, le 28 mars 2017.

L'homme était absent lors des débats du 19 avril et aucun avocat ne l'avait représenté.

Dans son audition de police, il avait reconnu avoir été à l'origine d'un feu de bâtiment situé avenue du Bourgmestre Jean Materne à Jambes. Il avait expliqué avoir allumé un feu avec des cartons afin de se réchauffer et était parti sans se rendre compte que des braises étaient toujours visibles.

Estimant que le prévenu ne pouvait ignorer que des personnes habitaient l'immeuble et la dangerosité de son geste, le parquet avait requis quatre ans de prison. Finalement, le tribunal l'a condamné à trois ans de prison avec sursis de trois ans.