Saint-Léger : un sarcophage découvert lors de travaux de terrassement

Saint-Léger : un sarcophage découvert lors de travaux de terrassement
2 images
Saint-Léger : un sarcophage découvert lors de travaux de terrassement - © Tous droits réservés

Un sarcophage vraisemblablement très ancien, et contenant des ossements, a été découvert, lundi après-midi, à Saint-Léger sur un chantier privé. Il pourrait s'agir d'une tombe mérovingienne. Des fouilles supplémentaires se dérouleront dans les prochains jours.

Il est environ 14h, lundi, quand l'entrepreneur Kevin Bilocq fait une découverte étonnante. Aux commandes de sa pelleteuse, il tombe sur un sarcophage. "J'ai touché un morceau de pierre, je l'ai arraché puis je suis arrivé tout près et, en me penchant, j'ai découvert ce squelette". La pierre du sarcophage témoigne d'un travail très soigné et le squelette semble bien conservé.

Cette découverte est d'autant plus étonnante que la région de Saint-Léger n'est pas propice à de telles découvertes archéologiques. L'histoire de cette commune prend un nouveau tournant. Les habitants, curieux, se sont, eux aussi, rendus sur le chantier pour tenter d'apercevoir le mystérieux sarcophage. "Je suis soufflée. J'ai trouvé qu'on habitait dans une rue chargée d'histoire" nous confie une riveraine.

Un sarcophage isolé, comme dans ce cas-ci, est plutôt rare. "Un sarcophage, en général, se trouve dans une église, autour ou très proche. Ici, on est à l'écart du village" nous raconte Pierre Dominicy, le président du Cercle d'histoire de Saint-Léger. Il pourrait s'agir d'un vestige de l'époque mérovingienne.

Des fouilles supplémentaires se dérouleront dans les prochains jours. Demain, le service archéologique descendra sur les lieux pour tenter d'en savoir plus sur l'identité du plus vieil habitant de Saint-Léger.

Du côté de la commune, le bourgmestre, Alain Rongvaux, voit déjà plus loin. Il espère que le sarcophage pourra être extirpé et exposé. Une véritable opportunité pour cette commune située dans la province du Luxembourg.

 

Alisson Delpierre

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK