Un sac de natation transformable en carpette pour garder les pieds au sec

Le sac carbone DC, un sac de natation innovant, transformable en carpette
4 images
Le sac carbone DC, un sac de natation innovant, transformable en carpette - © C.Biourge - RTBF

Transformer son sac de natation en carpette tout en gardant ses pieds et ses affaires au sec. C'est ce que propose un jeune entrepreneur carolo avec son sac Carbon DC.

Ce sac en forme de boudin d'environ 40 litres fonctionne un peu sur le principe du sac à langer. Autrement dit, la carpette fait partie intégrante du sac. La différence est qu'il s'ouvre sur toute sa hauteur tout en conservant son espace de rangement. C'est donc la toile extérieure du sac qui fait office de carpette. Une toile 100% imperméable. Un tissu en micro-fibres, facilement détachable, y a été ajouté (il est lavable en machine).

Julian Remacle a eu cette idée il y a environ deux ans. C'est un habitué des bassins chlorés : "On va assez souvent à la piscine et c'est le problème à chaque fois que l'on y va : si on a de la chance, les cabines sont propres mais elles sont quand même humide. Et puis, c'est un peu la guerre pour pouvoir se rhabiller, se changer. Ce sont les chaussettes qui sont trempées, les bas des pantalons qui traînent par terre,... Et de ce fait là, un jour, il y a un peu plus de 2 ans, on a voulu s'équiper pour éviter ça et on a été dans des grands magasins de sport qui sont connus de tous et assez curieusement, il n'existe absolument rien pour se prémunir de cette difficulté. Du coup, j'ai un peu réfléchi et j'en suis rapidement arrivé à l'idée de transformer un sac de piscine pour quelque chose de plus pratique".

Un crowfunding réussi

En novembre 2016, Julian Remacle a lancé une campagne de financement participatif (crowfunding) sur Kickstarter et en un mois il a obtenu 120% des fonds pour le lancement de son produit. Il a aussi obtenu deux bourses dont celle, récemment, de Boost-up qui permet de lancer de jeunes entrepreneurs. 

Aujourd'hui, 2000 sacs ont été produits. Deux modèles existent : un gris-orange pour homme et un gris-rose pour femme. Il se vend au prix de 45 euros. Un prix que Julian Remacle justifie par la qualité de ses matériaux et ses finitions. Et cela même si ce sac est actuellement fabriqué en Chine.

Depuis quelques jours, vous pouvez trouver ce sac à Charleroi chez Pop&C rue de Marcinelle. Mais aussi dans d'autres villes belges comme Bruxelles, Rochefort, Ciney, Namur et Gand. Dans deux ou trois semaines, il devrait également être disponible sur internet

Mais Julian Remacle ne compte pas en rester là. D'autres modèles devraient voir le jour dont un sac à langer et un sac de sport plus grand. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK