Un restaurateur de Gerpinnes "jeune chef de l'année" pour Gault et Millau

Parmi les bonnes adresses gastronomiques de la région de Charleroi, le célèbre guide français pointe " l'Eveil des sens" à Montigny-le-Tilleul à qui il attribue un 17/20 et le restaurant "La part des anges" à Ragnies qui se voit décerner un "prix plaisir 2015" consacrant le meilleur rapport qualité/prix.

Mais deux choses sont à remarquer particulièrement dans cette édition 2015 du guide Gault et Millau :

* le retour en toute bonne grâce du "Prieuré Saint-Géry", auquel le guide français rend cette année un 18/20 que beaucoup trouveront largement mérité. Le "Prieuré Saint-Géry" est ce restaurant perdu au milieu de nulle part, à Solre-St-Géry, à quelques kilomètres de Beaumont. Un lieu qui a acquis au fil des ans une formidable renommée. Voilà son chef Vincent Gardinal conforté encore dans son travail si cela était nécessaire.

* le Gault et Millaut choisit traditionnellement dans chaque région du pays celui qui lui paraît être "le jeune chef de l’année". Et pour la Région wallonne, le jeune chef de l’année 2015 c’est Fabrizzio Chirico, maître d’œuvre du restaurant "Le Délice du jour" à Gerpinnes. Un beau coup de projecteur pour ce jeune chef carolo, passionné depuis toujours par la cuisine. Ex-élève de l’école d’Hôtellerie de Fleurus, il a racheté, alors qu’il avait à peine 20 ans, une villa à Gerpinnes, sur la N5, pour la transformer en restaurant. Fabrizzio est un cuisinier militant, mettant régulièrement la main à la pâte pour des causes philanthropiques et participant depuis peu au réseau "Génération W". Il s’agit d’un groupe de 18 chefs gastronomes de chez nous qui veulent amener des idées, des projets et de l’énergie pour faire mieux connaître les produits wallons. Avec une bonne table, des idées et une reconnaissance, le carolo Fabrizzio Chirico a le vent en poupe.

Alain Vaessen, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK