Un peu à l'étroit, le CPAS de Namur va s'agrandir

Pour répondre à de nouveaux besoins, le CPAS de Namur va s'agrandir. Le chantier devrait débuter fin de cette année, début 2019.
Pour répondre à de nouveaux besoins, le CPAS de Namur va s'agrandir. Le chantier devrait débuter fin de cette année, début 2019. - © RTBF

Installé à Jambes depuis une dizaine d'années, l'institution est déjà à l'étroit.

Le permis a été accordé. Les travaux seront conséquents, tout comme le budget prévu : 2,6 millions d’euros. 

Un étage en ossature bois sera ajouté aux ailes de l'actuel bâtiment situé rue de Dave, à Jambes. Le chantier devrait débuter fin de cette année, début 2019.

Pourquoi déjà agrandir ses bureaux ?

La raison est double. D'une part, le nombre de bénéficiaire du CPAS ne cesse d'augmenter depuis douze ans. Et la tendance s'est fortement accentuée depuis la réforme du chômage en 2015. Le président du CPAS de Namur estime l'augmentation du nombre de bénéficiaires de l'ordre de 10%.

La deuxième raison de cet agrandissement est qu'il va falloir accueillir les services d'accompagnement et la cellule énergie, actuellement située à la maison de repos à l'Harscamp. Le bâtiment est vendu à la Région. Il va donc falloir rapatrier les services à Jambes.

Deux raisons pour lesquelles il va falloir pousser les murs à Jambes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK