Un partenariat existe entre certains services d'Ambroise Paré et d'Epicura

Illustration
Illustration - © Belga image - Jean-Philippe Ksiazek

Un accord de partenariat vient d’être signé entre les hôpitaux du groupe Epicura (Ath, Baudour, Beloeil et Hornu) et l’hôpital montois Ambroise Paré. Les services concernés sont l’oncologie et la cardiologie.

Un tel partenariat est destiné à faire bénéficier chaque patient de la technologie de pointe propre à chacune des institutions. " Il s’agit vraiment de collaborations qui vont aboutir à une meilleure prise en charge de certaines pathologies, explique le Dr Stéphane Holbrechts, chef du service oncologie d’Ambroise Paré, l’idée étant qu’en augmentant la fréquence d’une pathologie sur un seul site, on augmente le degré d’expertise, ce qui représente un avantage majeur pour les patients pour leur offrir la meilleure qualité de soins possibles à proximité de chez eux ".

"On a effectivement la chance d’avoir sur Ambroise Paré un centre de chirurgie thoracique avec une grande activité oncologique qui pourrait être mise à disposition des patients et des médecins d’autres institutions" poursuit le Dr Holbrechts.

Des interventions plus rapides

Du côté de chez Epicura, le Docteur Philippe Decroly, cardiologue, se réjouit également du rapprochement pour des raisons évidentes d’efficacité " ça va permettre pour la région de structurer les soins cardiologiques et notamment la prise en charge des patients aigus -des infarctus- avec également une collaboration du service SMUR et des urgentistes des différents sites et d’avoir les meilleurs délais possibles pour leur impact sur la survie de ces patients " .

Mais ces passerelles s’expliquent aussi par des exigences d’échelle, l’objectif étant d’obtenir un volume de patients et d’interventions suffisant pour obtenir l’agrément. La conséquence c’est qu’en multipliant le nombre d’interventions dans des services déterminés, on en améliore la spécificité et la qualité. C’est du moins le pari de ce partenariat.

Vincent Clérin, Thierry Vangulick

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK