Un parcours méditatif dans les ruines de l'Abbaye de Villers-la-Ville

Anne Burette, historienne et chargée de projets à l'Abbaye de Villers-la-Ville. C'est elle qui a initié le projet.
Anne Burette, historienne et chargée de projets à l'Abbaye de Villers-la-Ville. C'est elle qui a initié le projet. - © RTBF

Le site propose un nouveau sentier de promenade aménagé, inauguré en mai dernier. Une dizaine de panneaux ont été installés le long de ce sentier, le long du parcours… et à chaque étape, une phrase invite le visiteur à méditer.

C’est un peu comme un parcours vita, mais pour l’esprit. Chaque exercice commence par une petite phrase comme celle-ci par exemple : "L’esprit du débutant contient beaucoup de possibilités. L’esprit de l’expert en contient peu".

Anne Burette est chargée de mission à l’Abbaye de Villers-la-Ville. "Une fois que vous avez lu la première phrase, il y a un exercice qui vous est proposé. Ici par exemple, on vous invite à regarder votre main gauche, à observer ses lignes, sa couleur, ses articulations et à regarder ses mains comme si on les regardait pour la première fois, pour avoir un regard neuf sur les choses qui se trouvent autour de nous. L’esprit du débutant, c’est l’esprit de l’enfant."

Le parcours est aménagé dans les jardins de l’ancienne abbaye, là où précisément les moines cisterciens, dès le XIIème siècle, avaient l’habitude de se promener. C’est un lieu particulier, les bâtiments ayant été construits dans l’esprit de favoriser la prière et la méditation. C’est donc tout naturellement qu’on va proposer aux visiteurs des activités en lien avec la méditation. Mais bien sûr, ici, la méditation n’est pas religieuse, c’est une méditation tout à fait laïque.

"Même un chemin de mille lieues commence par un pas", dit par exemple ce proverbe de la pensée zen qui invite à la patience. Contrairement à un parcours de gymnastique, la vitesse n’apporte rien sur un sentier méditatif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK