Un nouveau chaînon manquant du Ravel inauguré à Honnelles

La nouvelle piste cyclo-pédestre, qui traverse le Bois d'Angre, a été ouverte dimanche au public (illustration).
La nouvelle piste cyclo-pédestre, qui traverse le Bois d'Angre, a été ouverte dimanche au public (illustration). - © Belga

Le ministre wallon de la Mobilité, Carlo Di Antonio, a inauguré dimanche un tronçon d'un kilomètre de Ravel sur l'ancienne ligne 98a entre Angre et Roisin, dans l'entité de Honnelles. Un dernier tronçon, identifié comme "chaînon manquant" du Ravel, devrait être prochainement aménagé.

Le Ravel de l'ancienne ligne ferroviaire 98a est plus long d'un kilomètre. Le ministre Carlo Di Antonio a inauguré dimanche un nouveau tronçon entre Angre et Roisin, à l'occasion du week-end d'ouverture de la Semaine de la Mobilité 2018.

Les travaux pour la création de ce nouveau tronçon long d'un kilomètre ont débuté en avril 2018. La nouvelle piste cyclo-pédestre, qui traverse le Bois d'Angre, a été ouverte dimanche au public. Ce nouveau secteur vient compléter les neuf premiers kilomètres existants, entre Dour et Angre. Il reste à réaliser un dernier "chaînon manquant" de un kilomètre vers l'ancienne gare-frontière de Roisin-Autreppe.

La rénovation du pont du "Chalet du garde" et la pose d'un escalier qui permettra au promeneur de quitter le Ravel, à hauteur de Roisin, marqueront la fin de ce chantier qui représente un investissement wallon de 502.752 euros.

La finalisation de cette portion constitue l'amorce d'un nouvel objectif ambitieux annoncé par Carlo Di Antonio: celui de réaliser le chaînon manquant qui permettra au Ravel des Hauts-Pays d'être relié à la France. L'ancien axe ferroviaire 98a fut, jadis, une ligne internationale entre Dour et Bavay (Fra). La connection entre les deux pays avait été démontée en 1939 du côté français, juste avant le 2e conflit mondial.

Réaliser le "chaînon manquant" nécessite, selon le ministre wallon, la finalisation d'études techniques et la demande de permis d'urbanisme. "En fonction des différents délais administratifs, le chantier entre Roisin et Autreppe-Gare pourrait débuter au cours du 1er semestre 2019", a annoncé le ministre. Ce dernier tronçon jusqu'à la frontière française représente un investissement de 450.000 euros.

Des investissements sont actuellement réalisés afin d'aménager 300 kilomètres de "chaînons manquants" de Ravel identifiés comme prioritaires par la Wallonie, ainsi que d'améliorer l'accessibilité et la connexion du Ravel aux quartiers et aux centres d'activités. « 2,5 millions d'euros par an supplémentaires ont été dégagés sous cette législature afin de réaliser cette ambition, portant le total des investissements spécifiques au Ravel à 32 millions d'euros sur la période 2014-2019 », a précisé Carlo Di Antonio.

Depuis 1995, la Wallonie développe son "Réseau Autonome de Voies Lentes (Ravel)" destiné au trafic des usagers non motorisé. Ce réseau de près de 1500 kilomètres est principalement constitué de lignes de chemin de fer désaffectées et de chemins de service le long des voies d'eau.

Archive : JT 17/07/2015

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK