Un "nouveau" centre d'accueil de nuit pour migrants ouvre ce mardi à Bruxelles

Même si leur nombre semble avoir diminué, "on héberge tous les jours encore entre 250 et 350 personnes en famille, via les dispositifs d’hébergement mis en place par la plateforme citoyenne", nous a répondu notre interlocuteur.
Même si leur nombre semble avoir diminué, "on héberge tous les jours encore entre 250 et 350 personnes en famille, via les dispositifs d’hébergement mis en place par la plateforme citoyenne", nous a répondu notre interlocuteur. - © Belga

C'est en quelque sorte une réouverture... Il s'agit de la Porte d'Ulysse, qui avait fermé en avril dernier.

A l'époque, la plateforme citoyenne avait interpellé les autorités pour rouvrir les 300 places perdues. Le fédéral avait refusé catégoriquement, et c'est finalement la Région bruxelloise qui a débloqué 600.000 euros. La Ville, elle, a mis à disposition un bâtiment.

Pourquoi ouvrir ce centre maintenant ? Y a-t-il plus d'arrivées de migrants ?

"Leur nombre a diminué, nous a répondu Mehdi Kassou, porte-parole de la plateforme citoyenne. Avec la reprise du beau temps, il y a un peu moins de personnes que cet hiver. En août 2017, on était à 760 migrants ; on se trouve plutôt aujourd’hui entre 450 et 500 personnes sur le territoire belge. Ces personnes ont besoin d’être encadrées. On héberge tous les jours encore entre 250 et 350 personnes en famille, via les dispositifs d’hébergement mis en place par la plateforme citoyenne. On voudrait vraiment pouvoir offrir un mécanisme plus pérenne."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK