Un musée consacré à l'histoire de la Leffe

Pour raconter l'histoire d'une bière d'abbaye, il fallait un lieu hors du commun. C'est dans la chapelle de l'ancien couvent de Bethléem que la Maison Leffe a trouvé sa place. "Avant, il y avait déjà un musée en face de l’abbaye elle-même, rappelle Charles Nouwen (maître-brasseur). Celui-ci s’est avéré trop petit pour pouvoir contenir ce qu’on voulait y mettre. Ils ont donc trouvé ce partenariat sur le site de la Merveilleuse, un ancien couvent capucin. On avait aussi une extension qui s’y prêtait bien, avec des vitraux. C’est vraiment un endroit idéal pour faire revivre l’histoire au temps de la marque et puis aussi – un peu – l’histoire de Dinant."

Objets d'époque et de collection, explications historiques et présentation des produitd.  Avec des moyens modernes, AB Inbev revient aux origines de l'une de ses bières les plus connues. "Dinant est un endroit important pour la marque, déclare David Sempels (responsable de la marque Leffe), dont les origines sont ici. Avec l’ordre de Prémonté aussi. Les premières traces de brassage remontent à 1240. On se trouvait ici, à Dinant. On voulait donc rendre hommage et retrouver les origines et l’authenticité de la marque en étant à Dinant."

Bien sûr, la Leffe n'est plus produite dans la région de Dinant depuis bien longtemps. Mais la tradition est respectée, c'est toujours la même levure qu'on utilise aujourd'hui.

Pour le lancement de nouveaux produits comme pour l'utilisation du nom, la multinationale propriétaire de la marque entretient toujours des contacts étroits avec l'abbaye Notre-Dame de Leffe à qui elle verse  des royalties.

Hugues Van Peel

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK