Un "monsieur/madame Blackout" dans chaque commune namuroise

Un point de contact pour anticiper une éventuelle pénurie d'électricité
Un point de contact pour anticiper une éventuelle pénurie d'électricité - © Flickr- serguei_30

Le gouverneur de la province vient de demander aux 38 communes namuroises de désigner une personne chargée de répondre aux interrogations de la population. Un point de contact bien utile pour les habitants qui veulent anticiper une éventuelle pénurie d'électricité.

"Allo, monsieur Pénurie?", "bonjour, ici madame Blackout"... Depuis ce lundi, dans les administrations communales de la Province de Namur, une personne a pour mission de répondre aux principales craintes de la population. La Belgique se prépare à une éventuelle pénurie d'électricité durant l'hiver, suite à l'arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires. Du coup, les interrogations sont nombreuses. "Ma rue est-elle concernée par le délestage?", "quand et comment la population sera-t-elle avertie?", "combien de temps durera une coupure?", autant de questions auxquelles les 38 communes peuvent aujourd'hui répondre.

Gérer la crise et rassurer

En établissant ce point de contact, les communes remplissent pleinement leur mission de service public, en coordination avec la Province : anticiper une éventuelle crise et rassurer les citoyens. Les personnes de référence dans les administrations seront aussi habilitées à orienter les habitants, quand les questions ne concernent pas directement les compétences communales : "comment a été réalisé le plan de délestage?", "des dédommagements sont-ils prévus en cas de préjudice?". Enfin, les citoyens qui sont dépendants de l'électricité pour raisons médicales pourront également s'enregistrer en remplissant un document fourni par la commune.

Pierre-Yves Millet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK