Un mannequin d'accouchement plus vrai que nature

Installé sur une table d'accouchement, le mannequin respire, parle, souffle et souffre...Les sensations sont sonores, visuelles, mais aussi tactiles.

Toutes les situations peuvent être filmées et analysées par le professeur et l'étudiant.

Derrière son ordinateur, le formateur peut faire varier les scénarios, jusqu'à simuler des complications sérieuses comme les hémorragies. On est très loin des mannequins inertes encore utilisés dans la plupart des écoles. Pour acquérir cet équipement dernier cri, l'école Henallux a cassé sa tirelire : environ 50 000 euros.

 

Colette Jaspers avec François Louis

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK