Un hôtel, 183 appartements, 129 kots: un vaste projet immobilier place De Brouckère

Un étage supplémentaire sera construit au-dessus des immeubles.
2 images
Un étage supplémentaire sera construit au-dessus des immeubles. - © IMMOBEL / BPI / A2RC / Henning Larsen

C'est certainement l'un des projets immobiliers les plus importants de ces dernières années dans le centre de Bruxelles. Debrouckère Development, qui agit pour le compte du promoteur Immobel, a déposé une demande de permis visant la rénovation de l'îlot compris entre la place de Brouckère, la rue des Augustins, la rue des Hirondelles et la rue de Laeken. En clair, l'ensemble du pâté face à l'hôtel Métropole, à l'exception du complexe cinématographique de l'UGC De Brouckère,

145 chambres sur 5200 mètres carrés

De quoi est-il question? D'une opération d'importance avec la construction d'un hôtel de 145 chambres (5.200 mètres carrés) entres les numéros 12 et 30 de la place De Brouckère. Mais, aussi sur le reste du site, des immeubles de logements (23.000 mètres carrés) dont 183 appartements et 129 logements étudiants...

Le projet prévoit également des commerces (3100 mètres carrés), des bureaux (près de 9000 mètres carrés) et un parking de plus de 200 places. "Le cœur du complexe sera constitué d’un grand jardin intérieur et de façades vertes. En raison de la situation centrale du quartier, la mobilité sera un élément prépondérant et un parc de transport mixte sera mis en place, parfaitement adapté aux besoins des utilisateurs locaux. Si la majeure partie du complexe sera reconstruite, les façades historiques de style Belle Époque des bâtiments de la place De Brouckère seront conservées", assure Immobel. 

L'îlot a longtemps appartenu à l'assureur Allianz avant une revente à Immobel. Avec le développeur immobilier BPI, Immobel va donc s'attacher à donner une nouvelle identité aux édifices de la place, devenue définitivement piétonne avant l'été 2019. Le piétonnier du centre attire de nouveaux investisseurs mais place De Brouckère, certaines surfaces commerciales restent désespérément vides. L'objectif est donc de redynamiser économiquement cette partie de la place tout en redonnant du cachet aux bâtisses en les restaurant (même si certaines démolitions sont prévues).

Pour sa conception, le projet a été confie aux bureaux d'architecture belge A2RC et danois Henning Larsen. Ces deux bureaux sont habitués à imaginer des projets urbainss. A2RC a été par exemple primé pour sa rénovation du site Chambon, rue Fossé aux Loups ou encore le palais des congrès Square au Mont des Arts. Concernant l'îlot De Brouckère, "le projet des architectes se caractérise par des volumes surprenants et l’utilisation de divers matériaux et offre de nombreux espaces ouverts, de la lumière et de l’air", précise encore Immobel.

L'UGC n'est pas concerné

L'îlot accueille déjà des enseignes Horeca bien connues comme un Exki et le Cheese Cake Café, établissement bien connu dans le quartier. Le restaurant Exki, situé au numéro 8 de la place De Brouckère est concerné par le projet à l'inverse du Cheese Cake.

On l'a dit: l'UGC De Brouckère n'est pas concerné par cette opération. Le cinéma n'est pas propriété d'Immobel mais du groupe UGC.

Fin du chantier pour 2024

La demande de permis d'urbanisme est à l'enquête publique dès ce 23 janvier et jusqu'au 6 février prochains. La commission de concertation est programmée le 18 février.  Si les permis sont délivrés dans les temps, le début du démantèlement et l'entame de la démolition sont prévus pour ce printemps jusque début 2021. Le chantier doit débuter début 2021 pour une fin prévue à la mi-2024.

Ce projet est d'envergure à l'image de Brucity, le nouveau centre administratif de la Ville de Bruxelles en construction à la place de l'ancien Parking 58. Sauf que place De Brouckère, il s'agit d'un investissement privé. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK