Un hôpital d'Anvers rappelle près de 100 patients après une erreur de désinfection

Un hôpital d'Anvers rappelle près de 100 patients après une erreur de désinfection
Un hôpital d'Anvers rappelle près de 100 patients après une erreur de désinfection - © JASPER JACOBS - BELGA

L'hôpital anversois Saint-Vincent du groupe GZA a envoyé une lettre à une centaine de patients pour les inviter à venir faire un test sanguin. Les patients risquent une infection à la suite d'une erreur dans la désinfection du matériel d'endoscopie.

L'hôpital a découvert en octobre qu'une erreur avait été commise dans l'entretien d'un appareil qui pilote un bain de désinfection pour endoscopes.

A cause de cette erreur, une centaine de patients qui ont passé un examen endoscopique durant cette période risquent d'être infectés. Tous ont reçu une lettre les invitant à passer un test sanguin gratuit le plus rapidement possible et dans six mois qui suivent.

"Il s'agit ici du pire des scénarios", souligne la porte-parole, Hilde Brems. "Les appareils sont, en effet, nettoyés après leur utilisation, mais nous ne pouvons pas garantir à 100 % qu'aucune infection ne s'est développée."

Bien que le risque soit minime, l'hôpital veut prendre ses responsabilités. En outre, GZA envisage de poursuivre en justice le fabricant qui a commis l'erreur. "Notre service juridique se penche actuellement sur la question", indique Hilde Brems.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK