Un homme d'une quarantaine d'année se tue dans une carrière à Floreffe

L'accident est survenu ce lundi vers 15h30. L'homme se trouvait à la carrière du Flatto, avec ses enfants et un ami. Selon les pompiers, il a voulu sauter d'une falaise d'une trentaine de mètres et aurait heurté un rocher. Il est décédé sur le coup. La carrière du Flatto sert habituellement de lieu d'entraînement à un club de plongée. Le site, comme pour la carrière de la Dolomie, est interdit au public. Mais il est aussi très fréquenté malgré les indications et la présence régulière de la police. 

La prévention et la répression inutile? 

Marc Gilbert le commandant des pompiers de la zone de secours Val De Sambre est fatigué. "Le Bourgmestre n'arrête pas de faire des réunions. Le site est interdit, les policiers veillent, ça ne change rien. Les gens viennent toujours d'un peu partout, de loin parfois, de Flandre, des Pays-Bas, de France,... On explique qu'il y a des dangers, mais les gens ne comprennent pas."

Cette année la commune de Floreffe a décidé d'activer les sanctions administratives (des amendes pouvant monter jusqu'à 350 euros). Le bourgmestre Albert Mabille espère qu'elles seront utiles. "J'espère que tous ces P.V. dressés depuis début juillet pour la fréquentation des carrières feront réfléchir ceux qui bravent les interdictions. Et que, quand ils recevront l'invitation à payer l'amende, ils relaieront sur leurs sites internet l'information que les accès aux carrières sont interdits."

Dangers de la baignade en carrière, dans notre JT du 02 juin :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK