Un hélicoptère made in Liège bientôt commercialisé

Les premiers essais en vol du modèle réduit sont concluants.
Les premiers essais en vol du modèle réduit sont concluants. - © sagita.be, DR

Sherpa, c'est son nom. Imaginé à Liège, l'hélicoptère est presqu'entièrement réalisé par des entreprises de la région : Dimma à Wandre, GDTech au Sart Tilman, JD'C Innovation à Grâce-Hollogne. Fabriqué en matériaux composites, l'engin ne dispose pas de rotor de queue, source de nombreux accidents, et peut être piloté avec un simple brevet ULM, ce qui augmente son potentiel commercial.

"Le sherpa est un petit hélicoptère biplace" explique Hubert Antoine, le directeur de Sagita, le bureau d'étude qui pilote le projet, à Esneux. "Il se situe dans la catégorie ULM, c'est-à-dire que la personne qui l'achète ne doit passer son brevet ULM-hélicoptère qu'une fois dans sa vie, un peu comme un permis de conduire. Ce qui n'est pas le cas pour la licence d'hélicoptère classique qui, elle, doit se renouveler chaque année et nécessite un certain nombre d'heures de vol qui sont assez coûteuses".

Un marché international

Le marché pour ce type d'appareil est vaste: "Nous avons la France où cette catégorie d'ULM vient d'apparaître et où l'engouement pour ces machines est fort. Il y a beaucoup de demandes dans les pays où les voies de communication sont peu développées, comme l'Australie. Il y a aussi les pays où il y a beaucoup d'espace comme les États-Unis qui sont très amateurs de machines individuelles. En Afrique également où il n'y a pas de route et où les pistes sont en mauvais état. Cette machine peut quand même transporter 100 kilos, on peut donc faire de la logistique, de la liaison, de l'observation et du transport de personnes".

Hubert Antoine a filmé les premiers essais en vol, avec un modèle réduit. Et les tests sont concluants. L'investissement, d'environ 2 millions d'euros, est subsidié par la Région wallonne. La commercialisation de l'hélicoptère est prévue pour la fin 2014.

 

M. Hildesheim

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK